Mundovino

Edition du 14/02/2017
 

CHATEAU DU COING DE SAINT FIACRE

Le Château comprend 42 ha de vignes sur des pentes de 14 % exposées plein sud. C’est une propriété historique du vignoble nantais : elle existait au Moyen-Age, a été remaniée en 1756, puis en 1810. Les communs construits à cette époque sont de pur style italiens (dit clissonnais) avec des génoises et des fenêtres géminées typiques du vignoble nantais. Si M. Chéreau père acquiert cette propriété chargée d’histoire en 1973, c’est maintenant sa fille qui gère ce vignoble de 40 ha, et poursuit l’effort de sauvegarde du patrimoine architectural et viticole. Remarquable Muscadet l’Ancestrale 2013, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes minérales, d’excellente évolution comme le prouve ce 2010, qui poursuit une excellente évolution, fleure le musc et l’aubépine, avec des notes de noisette, offrant un bel équilibre entre la fraîcheur, la souplesse et le fruité.  Son Muscadet Comte de Saint Hubert Vieilles Vignes 2014, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, est dense au nez comme en bouche, très typé, un vin mêlant élégance et structure. Fidèle à lui-même, le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Grand Fief de la Cormeraie 2015, issu de vignes âgées pour la plupart de plus de 65 ans, rond en bouche, au nez subtil, ample et persistant, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), qui mérite une cuisine élaborée comme un bar au four, très typé comme cet autre Muscadet Château de la Gravelle 2015, vif, clair, bien équilibré en acidité, élégant, au nez de rose et d’amande, de bouche flatteuse. Goûtez le Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie Château Coing de Saint Fiacre Tradition 2015, tout en parfums, suave et sec à la fois, où s’entremêlent en bouche les fruits et les fleurs fraîches, le Gros Plant sur Lie Folis Blanche 2015, vif et franc comme il se doit, et l'IGP Saint Fiacre Cuvée Aurore Chardonnay 2015, de bouche délicate et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, associant souplesse et vivacité.

Véronique Günther-Chéreau

44690 Saint-Fiacre-sur-Maine
Téléphone :02 40 54 85 24
Télécopie :02 51 71 60 96
Email : chateauducoing@vinsdusiecle.com
Site : chateauducoing
Site personnel : www.chateau-du-coing.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEUTZ (William Deutz)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de Noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*)
DEVAUX (D)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
DOUSSOT (Ernestine)*
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
HOERTER (Millésimé)*
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
Franck DEBUT (Blanc de Blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
Lionel CARREAU (Préembulles)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)*
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
LAFORGE-TESTA (Millésime)
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
Christian BRIARD (Ambre)
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
BONNET LAUNOIS*
BOUCHÉ (Millésimé)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)
Daniel PERRIN (Millésime)
MANNOURY (Réserve)
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Paul GOERG (Millésime)*
ASPASIE (Brut de Fût)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
BRICE (Vintage)*
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
TAILLET (Extra)
BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
ERIC LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
BEAUGRAND (Nature)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
MALINGRE (Symphonie)*
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)*
Robert JACOB (Collection Privée)
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
BOREL LUCAS (Art Divin)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
GALLIMARD (Quintessence)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Risléus)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
J.M TISSIER (Apollon)*
DEVILLIERS (RB)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)
COLIN (Grand Cru)*
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
VERRIER (Raymond Verrier)*
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
BARBIER-ROZE (Réserve)
GIRARDIN (Vibrato)
RUELLE (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
André ROBERT (Mesnil)
GRUET (3 Blancs)
MARY SESSILE (L'Innatendue)
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
Michel GAWRON (S)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)
NAPOLEON (Millésimé)
(DELAUNOIS (Sublime))
DANGIN (Prestige)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GREMILLET (Evidence)*
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
LOUIS de SACY (Inédité)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

> Nos coups de cœur de la semaine

Les VIGNERONS de BUZET


Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe. Quelque 94% de l’appellation Buzet, 1870 ha, offrent 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Ce vin est élaboré dans deux sites de vinification extraordinairement modernes. L'un est à Buzet, l'autre à Espiens, sur les berges de la Baïse. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000). Ainsi, la cave des vignerons de Buzet est-elle devenue le site touristique le plus visité du département du Lot-et-Garonne. Leur Buzet rouge Château de Gueyze 2012, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, très classique, charpenté, alliant structure et velouté, d’excellente garde. Le Buzet rouge La Tuque de Gueyze 2014 est tout en bouche, rond, charmeur, aux tanins mûrs. “Pour ce millésime 2014, raconte David Bidegaray, après un été anormalement frais et humide, nous avons eu un mois de septembre et un début d’octobre particulièrement ensoleillés et chauds. Cela a permis de modifier radicalement une vendange qui s’annonçait compliquée en termes de maturité et d’état sanitaire. Résultat: autant en rosé et blanc, qu’en rouge, les vins sont aromatiques, équilibrés et flatteurs. Pour les rouges de Buzet, les structures tanniques sont assez “soft” mais suffisantes avec un enrobage assez étonnant sur des vins si jeunes. Dans l’ensemble, millésime de bon niveau.” Remarquable Buzet Oniric 2012, avec une étiquette superbe, pur Cabernet-Sauvignon, un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, très chaleureux, aux nuances de fraise cuite, de truffe et d’humus, à prévoir sur une poularde truffée aux légumes ou des feuilletés de cèpes au foie gras. Fidèle à lui-même, le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2012 mêle concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, de bouche harmonieuse, le Château La Hitte 2012, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, savoureux, aux tanins mûrs, le Buzet rouge Château Ribeau 2012, charnu, parfumé, avec ces notes de sous-bois et de myrtille, de bouche épicée, et le Buzet Domaine de Michelet 2013, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche. Jolie cuvée Sans Sulfites Ajoutés Buzet rouge 2014, tout en fruité, généreux, à boire jeune.  Excellent Buzet blanc Château Loustalet 2014, 65% Sémillon, 25% Sauvignon et 10% Muscadelle, parfumé, bien rond, de bouche savoureuse, un vin tout en fruité comme le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2014, Sémillon 55% et Sauvignon 45%, sols de graves et argilo-calcaires, de belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs, de bouche vivace, parfait sur un soufflé au fromage.

Directeur : Pierre Philippe
5, avenue des Côtes-de-Buzet
47160 Buzet-sur-Baïse
Téléphone :05 53 84 74 30
Télécopie :05 53 84 74 24
Email : buzet@vignerons-buzet.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/buzet
Site personnel : www.vignerons-buzet.fr

Château de ROQUEBRUNE


Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10.5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maitriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. D'ici un ou deux ans nous agrandirons notre chai pour pouvoir stocker toute notre production en bouteilles. En 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné. Ce millésime 2014, poursuit Florent Guinjard, nous a apporté qualité et quantité : 45 hl à l'hectare, nous avons fini les premiers soutirages et ce millésime  donnera toute satisfaction, dans la lignée des 2012, que nous avions particulièrement réussis.” Vous apprécierez donc ce Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.

Florent Guinjard
Les Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 44 54
Télécopie :09 79 94 86 30
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Nous avons encore à la vente des 2009 et 2010 mais surtout des 2011, 2012 et 2013, nous précise le chaleureux Jean-François Janoueix. Ce 2013 séduit surtout par son équilibre, ce sont des vins charmeurs, d’un prix abordable, nous avons récolté très peu et nous perdons de l’argent, ils me font penser au 2007, personne n’en voulait au début, et maintenant, on m’en réclame encore, ce sont des vins faciles à boire, à des prix intéressants. - Château Le Castelot 2013, médaille de Bronze au Concours général agricole de Paris et médaille de Bronze au Féminalise, dégage une bouche pleine, des tanins suaves avec une touche de boisé toasté, un vin enchanteur. - Château Haut-Sarpe 2013 : médaille d’Argent Concours général agricole Paris 2015 et médaille Or Féminalise : bouche pleine et onctueuse, tanins élégants et soyeux, belle longueur accompagnée par des notes boisées délicates. - Château Vieux Sarpe 2013, qui est le second vin du Château Haut-Sarpe : bouche ronde, à la structure tannique tendue, le vin possède une jolie longueur. - Château La Croix Pomerol 2013, médaille d’Or au Féminalise 2015 : bouche suave, savoureuse, élégante et précise. - Château La Croix-Toulifaut 2013, certifié en culture Biologique, médaille d’Argent concours Féminalise 2015, bouche ronde, aux tanins fondus. - Château Le Prieuré 2013 : un joli Pomerol à la bouche gourmande, aux tanins soyeux.” En effet, on se fait vraiment plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2013, pour lesquellles, en effet, les sélections ont permis de réussir ce vin de robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en persistance. Très savoureux 2012, d’une belle couleur grenat, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir. Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance.  Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de belle robe pourpre, d’excel­lente bouche. Le 2011, marqué par la cerise confite et le musc, est tout en bouche, suave, coloré. Le Saint-Emilion GC Câteau le Castelot 2012, chaleureux, de couleur rubis, riche et élégant, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille.

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Télécopie :05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site personnel : www.josephjanoueix.com

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@vinsdusiecle.com
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BRANE-CANTENAC


Le Margaux 2013, de robe pourpre, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, tout en bouche, charnu, associe charpente et distinction. 

Henri Lurton

33460 Cantenac
Tél. : 05 57 88 83 33
Fax : 05 57 88 72 51
Email : contact@brane-cantenac.com
www.brane-cantenac.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Laurent LEQUART


Vignerons depuis plusieurs générations très attachés à leurs racines et passionnés par le vin, qui exploitent un vignoble de 9 ha. “Afin de réaliser des Champagnes de grande qualité, précise-t-on, nous pratiquons depuis 15 ans une viticulture raisonnée afin de respecter l’environnement et les hommes. Notre commune se caractérise par la diversité de ses terroirs et bénéficie d’une exposition exceptionnelle. 
Le Chardonnay, le Pinot Noir et plus particulièrement le Pinot Meunier y sont travaillés. Ce dernier cépage, typique de notre secteur, s’exprime avec finesse dans nos cuvées afin de leur apporter rondeur, élégance et le fruité qui ravira le palais de chacun.”
Remarquable Champagne Blanc De Blancs brut, très représentatif de ce que sait donner ce formidable cépage qu’est le Chardonnay, très frais, de mousse très abondante, de bouche florale, une belle réussite, au nez d’amande, tout en subtilité. L’Extra brut, de mousse légère et abondante, aux arômes complexes de fleurs blanches et de pomme, est à prévoir à l’apéritif ou sur des sushis. Beau Champagne Millésime 2008, aux arômes de noisette, de poire et de pain grillé, tout en bouche persistante. 
Le Blanc de Meunier est très typé, une cuvée ample et parfumée, de bouche florale, légère et ronde à la fois, complexe, un vin généreux, de mousse persistante comme le Blanc De Noirs brut Nature, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale, de mousse ample, un vin qui conjugue délicatesse et richesse des arômes et se marie avec, notamment, un feuilleté de Blanc de turbot ou un saumon grillé. Goûtez le Sweet Prestige Doux, de bouche dominée par les fruits cuits et l’amande, finement miellée comme il le faut.

17, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Tél. : 03 26 58 97 48 et 03 26 52 26 38
Fax : 03 26 57 06 34
Email : laurent.lequart@wanadoo.fr
www.champagne-lequart.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de LAVAUR


Au sommet. La restructuration du vignoble du domaine de Lavaur s'est opérée en même temps que la renaissance de l'appellation Cahors dans les années 1960-1970. Quatre générations plus tard, Séverine et Yves perpétuent avec passion la tradition familiale. Le vignoble s’étend sur 15 ha de vignes plantées en terrasses sur un sol caillouteux de rocailles argilo-calcaires. L’encépagement est constitué principalement de Malbec. Soucieux du respect de la nature, Yves Delpech travaille les sols, utilisant des produits qui préservent l’écosystème. Le Malbec en cépage unique, concourt à l’élaboration d’un grand vin avec toutes les qualités requises pour un Cahors: couleur rouge grenat intense, reflets noirs, riche en tanins, nez complexe, aptitude au vieillissement…Nous essayons de lui donner de la rondeur et de la finesse de par une vinification et un élevage adaptés.
“Le millésime 2015 est une très bonne année, nous explique Yves Delpech, qui aurait pu approcher de "l'exceptionnelle" s'il n'y avait pas eu trop de pluie au moment où il ne le fallait pas, notamment pour les rouges, qui sont peu structurés. Les blancs ont bénéficié d'un temps plus clément, jusqu'à mi-Août mais le potentiel s'est amenuisé ensuite à cause du temps.”
Superbe Cahors Prestige 2012 (étiquette noir et or), 100% Malbec, sol argilo-calcaire, issu de la 3e terrasse, élevage 1 an en fûts de chêne français, un beau vin typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Superbe 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, aux tanins amples et bien présents, un vin qui poursuit une évolution prometteuse, comme le 2010, avec un nez complexe où dominent la prune, la groseille et l’humus, mêlant puissance et distinction, un vin charnu, aux tanins denses, qui mérite une cuisine riche. 
Leur Cahors Tradition 2013 (étiquette pastel Domaine sur fond brun), avec ces nuances de cerise et d’humus, est charpenté, aux tanins mûrs, classique, de bouche pleine. Le 2012 est charnu, aux tanins très élégants mais très riches également, d'une belle harmonie avec ces notes de fruits rouges mûrs. 
Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

Yves et Séverine Delpech

> Les précédentes éditions

Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015

 



Château BÉCHEREAU


Clos JEAN


Domaine de POUYPARDIN


Guy LARMANDIER


Domaine GOURON


Clos RENÉ


LEGRAS et HAAS


De SOUSA et Fils


Alain THIÉNOT


Château du MOULIN VIEUX


Château ORISSE du CASSE


Château VIEUX TOURON


Château PLINCE


Château HAUT-CALENS


BEAUMONT des CRAYÈRES


Domaine de CHAMP-LONG


Château CHENE-VIEUX


Château La ROSE- POURRET


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Château Les GRAVES


Denis FORTIN


Château TRIANS


Château FONTBONNE


Gérard TREMBLAY



CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU TOULOUZE


CEDRIC CHIGNARD


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CLOS TRIMOULET


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE GUEYZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales