Mundovino

Edition du 16/10/2018
 

BESTHEIM

C’est en 1765, à Westhalten, petit village du Haut-Rhin blotti au cœur de la Vallée Noble, que naît la Maison Heim. Toujours portés par l’amour du métier et du terroir, les successeurs d’Alfred Heim se sont mis en quête de nouvelles terres et se sont installés sur les coteaux de Bennwihr. Heim est ainsi devenu Bestheim, associant au nom d’origine la contraction des noms des villages où l’entreprise vinifie et élève ses différentes cuvées. Bestheim exploite aujourd’hui une magnifique mosaïque de terroirs. Elle est devenue incontournable au sein du vignoble alsacien. Bestheim est une entreprise particulièrement engagée dans la préservation de l’environnement et s’investit au quotidien dans cette démarche à la fois dans le vignoble comme au sein de l’entreprise (lutte raisonnée, tri sélectif, valorisation des déchets…). Bestheim produit toute la gamme des vins d’Alsace allant des Crémants aux sept cépages alsaciens. On retrouve dans la gamme pas moins de 6 lieux dits (dont le Klevener de Heiligenstein) et 6 Grands Crus (Rosacker, Wiebelsberg, Mambourg, Marckrain, Vorbourg et Zinnkoepflé).

Responsable Communication : Sabrina Marino
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwhir
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : vignobles@bestheim.com
Site : bestheimgewurzt
Site personnel : www.bestheim.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château HAUT FERRAND


Il y a 80 ans, Fernand Gasparoux, corrézien de souche et alors négociant en vins à Libourne, fit l’acquisition d’une propriété viticole de 4 ha dans une petite appellation d’origine contrôlée, Pomerol, qui ne possédait pas encore sa notoriété actuelle. Son nom, Château Ferrand, provient de la présence abondante de crasse de fer dans son sous-sol. Les investissements soutenus et réguliers opérés depuis 30 ans permettent de disposer actuellement de locaux de vinification et d’élevage du vin des plus modernes. Le cuvier climatisé est équipé de cuves Inox thermo-régulées rendant possible les différentes étapes qui conduisent du raisin au vin : macération, fermentations, extraction en utilisant les techniques de vinification les plus modernes, les plus performantes et les plus sûres. Quelque 250 barriques de chêne renouvelées par tiers chaque année permettent au vin de vieillir durant 12 à 18 mois en fonction des millésimes. Un espace a été aménagé dans les chais pour recevoir nos clients dans des conditions plus accueillantes. Egalement aménagement des cuviers.” Hormis une perte de 55%, sur le Château Haut-Ferrand (45 hl/ha pour le Château Haut-Ferrand, 23 hl/ha pour le Château Ferrand), Henry Gasparoux est satisfait de la récolte, le millésime 2017 est fruité, coloré, avec des degrés plus faibles que le 2016 (13°) et se situe qualitativement entre le 2015 et le 2016. Seuls les 2016 sont proposés à la vente en 2018. Des travaux d'agrandissements sont prévus pour agrandir la salle de dégustation. Vous allez aimer ce Pomerol 2015, marqué bien sûr par son Merlot très prédominant (80%, le reste en Cabernet franc, situés au centre et au nord du plateau de Pomerol, les sols sont composés de graves et d'argiles), élevé 18 mois en fûts de chêne renouvelés par tiers tous les ans, puissant mais tout en délicatesse, très parfumé, avec des senteurs de cerise, d’un beau rouge profond, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec des tanins souples et enrobés, à prévoir, par exemple, sur des suprêmes de foies de volaille ou un paté chaud de canard sauvage en croûte.

Henry Gasparoux et Fils
Chemin de la Commanderie
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 21 67
Email : contact@chateau-ferrand.com
Site personnel : www.chateau-ferrand.com

Domaine de POUYPARDIN


Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grands raisins, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées pour un vin de haute lignée. Son IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2015, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est très bien élevé, puissant et corsé, aux tanins fondus, au nez dominé par la griotte, la réglisse et l'humus, et poursuit une évolution prometteuse. L’IGP Gers rouge Messire Géraud 2015, un joli vin aux senteurs de fruits cuits (cerise noire, groseille...), de cannelle, légèrement poivré, coloré, dense au nez comme en bouche comme le rouge Les Lionceaux 2015, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques 12 mois, parfumé (cassis, cannelle), charnu, de belle couleur pourpre. Goûtez aussi l’IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe brillante, nez de fougère, de pomme et d’acacia, avec cette bouche pleine.

Stéphane Picarelli
Béguin
32100 Condom
Téléphone :05 62 68 34 77 et 06 73 67 31 22
Site personnel : www.pouypardin-vin-gers.com

Château HAUT-BERGERON


Propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, vignes 50 ans). Voilà un très beau Sauternes 2015, qui a beaucoup de corps, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, de bouche suave et distinguée. Le 2014, au nez persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de belle évolution, idéal, par exemple, aussi bien sur une canette aux épices et riz sauvage qu’avec une tarte aux noix et sorbet au pamplemousse. Le 2013 est classique, développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits. Joli 2012, aux notes d’aubépine et d’amande grillée, de belle complexité en bouche. Superbe 2011, au bouquet délicat d’agrumes confits, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, un vin qui demande un peu de patience. Le 2010, un vin de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits, de bouche profonde et persistante, très fin. Salle de réception pour 50 personnes pour repas et conférences, et nouvelle salle de dégustation.

Famille Lamothe
3, Piquey
33210 Preignac
Téléphone :05 56 63 24 76
Email : haut-bergeron@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateauhautbergeron.com

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Un vrai coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris, parfait avec un rôti de magrets de canards ou une dinde farcie au boudin blanc.  Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, bien élevé, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux, un joli vin à déboucher sur des rognons de veau grillés.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Michel GUIGNIER


Ce vigneron exploite 6,90 ha de vignes en bio et en bio-dynamie... ?Cela m'a permis de redécouvrir la vigne et ses sensibilités, dit-il. Nous nous sommes convertis en agriculture biologique et bio-dynamique par respect de l'environnement et de nos consommateurs. Nous nous efforçons de produire des vins les plus naturels possible. Produire en agriculture biologique, c'est produire sans pesticide, sans produit chimique de synthèse pour préserver la terre, l'eau et le milieu naturel. Produire en agriculture bio-dynamique, c'est, en plus de l'agriculture biologique que nous pratiquons, faire des préparations selon un calendrier lunaire qui amplifient les forces du vivant.?
Faites-vous plaisir avec son Morgon cuvée Vieilles vignes 2013, issu de vignes de 60 ans à faible rendement, vendanges manuelles et sélection des grappes par tri sévère pour conserver celles parfaitement intactes, pas de mélange de terroir, filtration sur terre, pas d?utilisation de membranes qui privent les vins de leurs constituants organiques... Un vin de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et de kirsch, très classique, un vin qui associe couleur et matière, d?excellente garde.. Le Morgon cuvée Bio-Vitis 2013, une cuvée élevée en fûts de chêne sur lies de 5 à 13 mois, les fûts sont anciens afin d?oxygéner les vins mais sans les boiser, un vin qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, aux connotations de cassis et de poivre, (10 € environ). 
Il y a toujours cette cuvée Canon 2010, issu de vieilles vignes de 70 ans, mis en bouteille en fin de lune, sans filtration et sans SO2 à la mise, un vin de robe soutenue et brillante, dense et corsé, aux notes épicées, avec une fraîcheur représentative du millésime (12 €). 

SARL Les Améthystes
Les Fûts
69430 Régnié-Durette
Tél. : 04 74 65 08 66
Fax : 04 74 65 08 66
Email : michel.guignier@wanadoo.fr
www.morgon-michel-guignier.com


Domaine CRÊT des GARANCHES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s?est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l?utilisation des insecticides sur son exploitation.
Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c?est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d?âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Lutte phytosanitaire raisonnée.
?Sylvie Dufaitre-Génin nous indique que, pour elle, la qualité du millésime 2017 est superbe, peu de quantité : 38 hl/ha, petite récolte donc, mais des raisins magnifiques et des degrés élevés dus à la sécheresse.
Elle nous précise mettre sur le marché en 2018 la cuvée Spéciale 2015 en Brouilly conservée 22 mois en fûts, et le Côte de Brouilly 2016.?
On est bien au sommet avec son Brouilly cuvée Spéciale 2015, issu d?un terroir à dominante granitique, qui développe des tanins harmonieux, un très joli vin aux arômes de fraise des bois et de mûre, puis des connotations de poivre et de prune en bouche, à savourer sur une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté.
Possédant son propre charme, le Côte-de-Brouilly 2016, élevé en fûts de chêne, riche, avec ces senteurs très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, de bouche fondue et ronde avec des nuances de fraise et une note épicée, de teinte soutenue, très aromatique, tout en finale comme le Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blanc, vignes de 40 ans en moyenne, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, est très typé.

Sylvie Dufaitre-Genin
146, chemin des Terres Plates - Les Platures
69460 Odenas
Tél. : 04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
www.cretdesgaranches.fr


Domaine MONTAUT


Le Domaine est exploité depuis 1877. C'est en 1987, que Fernand Montaut reprend l'exploitation agricole familiale tenue depuis une quarantaine d'années par son frère René. Dans la volonté de développer le potentiel de la vigne, Fernand restructure le vignoble et effectue de nouvelles plantations durant huit ans. Adhérent à la cave coopérative de Gan jusqu'en 2000, il décide alors de vinifier et commercialiser en direct toute sa production. Bernadette, toujours présente au côté de son mari, est une excellente ambassadrice du Jurançon. Cette passion a été transmise à leur fils Nicolas, qui s'est installé sur le Domaine en 2010, après ses études de viticulture-oenologie.
Les vignes entourent un corps de ferme d'architecture typiquement béarnaise, avec des murs en galets et un toit en ardoise. Vendanges manuelles par tries successives, vinification traditionnelle.
Le tout explique ce Jurançon cuvée Prestige 2011, ample et bouqueté, tout en moelleux, de bouche fruitée et persistante, avec ces senteurs d'acacia et de pain brioché (11 €). Excellent Jurançon sec 2011, de bouche franche, de robe dorée, au nez où dominent la pêche blanche et la noisette (7 €). Aucune hésitation.

Quartier Haut Ucha

64360 MONEIN
Tél. : 05 59 21 38 17
Fax : 05 59 21 38 17
Email : pmanseng@wanadoo.fr
www.jurancon-montaut.com



> Les précédentes éditions

Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017

 



Château BEAUCHENE


GITTON Père et Fils


Domaine PICHARD


Château de TARGÉ


Château des ARNAUDS


Château BOURGUET


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château LESPAULT-MARTILLAC


Charles MIGNON


Château BELLES-GRAVES


FLEURY-GILLE


Château BELLEGRAVE


Château SAINTE-BARBE


Château PLANTIER ROSE


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine PETIT & Fille


Château VIEUX RIVALLON


Xavier LORIOT


Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


Jean-Bernard BOURGEOIS


Alain THIÉNOT


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Ghislain PAYER et Fille


Château MAÏME


DUCLOT


L'ESTABEL CABRIÈRES


Domaine des BOUQUERRIES


Louis HUOT


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine La CHRÉTIENNE


Domaine l'ABBE DINE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Domaine de l'ERMITAGE


Château PEPUSQUE


Château DARIUS



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU HOURBANON


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales