Mundovino

Edition du 28/02/2017
 

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL

Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : domaine-de-grandmaison@vinsdusiecle.com
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr




> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
JURA PLAISANCE
MAISON BLANCHE
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
CORBIN
FRANC-BAUDRON
MOULIN DU JURA
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
BEL AIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
MUNCH
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

ROC DE BOISSAC
BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. “Le 2015 a été un millésime difficile au niveau de la maturité, nous explique Philippe Rochet, les pépins étaient verts alors que les analyses disaient que l'on pouvait vendanger. Il peut se résumer en 2 parties : l'une excellente, la 2e bonne. Les rouges sont charnus avec des tanins souples, ils vont bien se comporter en barriques. Les blancs sont aromatiques, fruités. Millésimes en vente en 2016 : les 2012, puis les 2014. Médaille d'Or aux Vignerons Indépendants pour le rouge et aussi pour le blanc sec à Bordeaux. Projet d'acquisition d'une autre exploitation.” C’est donc le moment de déboucher ce Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, coloré, légèrement épicé, concentré mais très élégant, aux tanins mûrs, avec des notes de griotte et de cuir, d’une belle longueur. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Joli Graves blanc 2014, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

Château La GALIANE


Le Château doit son nom au Général Anglais Galian qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, plantée de 50% de Cabernet-Sauvignon, 45% de Merlot et 5% de Petit Verdot, ce qui présente un parfait équilibre, classique et traditionnel de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. “Millésime 2013, petite récolte, les vins sont légers, à boire rapidement, nous explique Christiane Renon. En 2014 : quantité plus qualité, les vins ont de bons tanins, sont bien colorés, plaisants, tout en nuances d'arômes.” On est sous le charme de son Margaux 2013, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin flatteur, rond, ample, avec des tanins soyeux. Le 2012, typé, est racé, de robe grenat soutenu, qui allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes avec des connotations de prune, de violette et de pruneau, de bouche chaleureuse dominée par la fraise macérée, à déboucher, par exemple, sur une épaule d'agneau braisée ou un fricandeau de veau à l'ancienne.  Le 2011 est remarquable, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de prune mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution, que l’on peut commencer à servir sur des feuilletés aux morilles. Très beau 2010, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche avec des nuances de fruits noirs compotés, aux tanins équilibrés, complet, de garde.  Le 2009, coloré, est puissant au palais, aux tanins mûrs, un vin qui sent bon la groseille mûre et l’humus, tout en rondeur, de bonne charpente, structurée et fine à la fois, de très bonne garde, à déboucher sur un carré d'agneau à l'ail. Le 2008 est tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, intense, d’un bel équilibre, un vin aux tanins bien présents mais soyeux, prometteur. Le 2007, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé, avec des nuances de mûre, mêle une jolie charpente à une rondeur séduisante aux papilles, et se goûte vraiment parfaitement actuellement. Il y a également son autre Margaux Château Charmant, dont le vignoble de 5 ha est planté sur des croupes de fines graves, qui possède des ceps de vignes centenaires, la culture se fait par une fertilisation réalisée à base de fumure organique. Le 2012, de bouche classique, de structure soutenue, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et riches, avec ces notes de mûre et de cassis en finale, est un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et soyeux. Le 2011, au nez riche dominé par les petits fruits noirs mûrs, est tout en harmonie, un vin aux tanins soyeux et savoureux. Beau 2010, bien corsé, qui sent la fraise des bois et l’humus, un vin velouté, de belle matière, de bouche puissante, fin, charnu, équilibré, parfumé au palais (griotte, mûre), de très bonne évolution. Le 2009, aux arômes de fruits rouges mûrs dominants, de bouche ronde soutenue par de jolis tanins, est un vin classique et bien charpenté. Puissant 2008, de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, un beau vin classique qui allie charpente et souplesse, aux tanins bien fermes, au nez complexe. Le 2007, d’une belle robe grenat profond, est très aromatique, au nez fin dominé par des notes de réglisse et de cassis, un vin dense, ample avec une touche épicée en finale, qui se goûte très bien aujourd’hui.

Christiane Renon
14, rue Alfred de Luze
33460 Soussans
Téléphone :05 57 88 35 27
Télécopie :05 57 88 70 59
Email : chateaulagaliane@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulagaliane
Site personnel : www.scea-rene-renon.com

Château VIEUX RIVALLON


Voilà un excellent Saint-Émilion GC 2012 (60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vignes âgées de 35 ans en moyenne...), un vin aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de mûre et d’humus, d’excellente évolution, à prévoir, notamment, avec un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Le 2010, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin de belle matière, de bouche harmonieuse. Le 2009, de couleur intense, est charnu, d’une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres, de bouche savoureuse, bien élevé comme le 2008, de robe grenat soutenu, de bouche corsée, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe.

Scea Bouquey Rivallon

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Télécopie :05 57 51 95 02
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr

CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Vous pourrez découvrir ce Champagne Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2006, une cuvée alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent la rose et les fruits mûrs, de bouche élégante et puissante à la fois. Très beau Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay, une grande réussite, une cuvée qui associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des nuances de noisette et d’abricot sec, tout en charme, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. La cuvée du 21e Siècle allie intensité et puissance, un vin d’une belle ampleur, de très bonne bouche, où l’on retrouve des notes de citronnelle et de miel, un Champagne suave, vineux et fin à la fois, de robe dorée. Beau Champagne cuvée Transparence, assemblage de Pinot noir et de Pinot meunier, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, de mousse abondante, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, idéal au cours d’un repas, tout en harmonie. Riche et complexe, la cuvée Royale, issue d’un assemblage à parts égales de Pinot noir, Pinot Meunier, et Chardonnay, associe fraîcheur et charpente à une finale persistante, un Champagne de table, de bouche puissante. La cuvée Royale rosée sent la fraise des bois mûre, un Champagne vineux et fin à la fois. Et puis, il y a aussi cette cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), où l’on retrouve des nuances de pêche, de noix et de miel, de mousse très abondante, tout en structure, équilibré, complexe, un vin généreux et harmonieux, très fin, d’une belle finale.

Eric Chanez et Alain Toullec
17, rue Roger Salengro
51500 Rilly-la-Montagne
Téléphone :03 26 03 42 87
Télécopie :03 26 03 45 40
Email : andredelaunois@vinsdusiecle.com
Site : andredelaunois
Site personnel : www.champagne-andre-delaunois.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT-BEYNAT


Cette propriété familiale depuis trois générations, d'une superficie de 15 ha, est gérée par Paul et Florence Cardoso depuis 1997, qui ont su apporter une impulsion dynamique, avec des investissements judicieux et un objectif permanent qu'ils vivent comme une mission : élaborer des vins de qualité, empreints d'authenticité.
Fidèle à lui-même, un Castillon Côtes de Bordeaux 2012, élevé en fûts de chêne, d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, est un vin ample, chaleureux et très agréable. Le 2011, très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, développe une bouche soyeuse et une jolie robe pourpre. Le 2010, de couleur intense, aux notes de pruneau, harmonieux, aux tanins riches mais soyeux, est bien classique de ce beau millésime, de bonne garde comme en témoigne le 2009, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, est très bien équilibré, aux connotations de sous-bois et de fruits cuits (7,50 € environ). Le Bordeaux Clairet Bel Ami 2013 est de teinte soutenue, gourmand, à prévoir sur une salade de tomates mozzarella.

Florence et Paul Cardoso

Frédéric ESMONIN


Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés.
Pour Frédéric Esmonin, ce millésime 2015 signe “une très belle qualité, grâce à une vendange saine qui n'a pas nécessité de tris. Le 2015 est un vin typique, très prometteur, mais la récolte est en baisse de 30% par rapport à 2014.
En 2016, vente du 2014 et, en fin d'année, des premiers 2015.”
C’est le moment d’exciter vos papilles avec son remarquable Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2014, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, qui associe charpente et distinction. 
Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2014, un vin aux connotations caractéristiques de réglisse et de cerise mûre, bien marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche. Le 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, aux connotations de cassis et de poivre, parfait avec un coq au vin ou un civet de canard en velours. 
ll y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2010, d’une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l’humus, alliant rondeur et charpente, de garde.
Cela fait des années que j’apprécie son Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais.

17, rue de Paris
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 51 89 28 et 09 79 66 20 27
Fax : 03 80 34 14 24
Email : fredesmonin@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Louis ROEDERER


Incontestablement au sommet. “De caractère très septentrional, raconte Frédéric Rouzaud, notre domaine viticole constitue la terre mère dans laquelle nous puisons notre force. Des premiers 100 ha acquis en 1850 aux 240 ha de vignobles que nous possédons aujourd'hui, toutes nos parcelles ont été patiemment choisies et acquises sur les meilleurs terroirs de Champagne, dans les Grands et Premiers Crus de la Montagne de Reims, de la Côte des Blancs et de la Vallée de la Marne. L’enracinement des Hommes de Louis Roederer dans la vigne fait la singularité de notre Maison. Chaque vigneron connaît parfaitement ses parcelles et même “ses” pieds de vigne, dont il s’occupe année après année. Ainsi se crée une intimité réelle entre la vigne et ceux qui lui consacrent leur existence.
Nos vins puisent leurs vertus dans la terre. Mais c’est le travail d’orfèvre de nos vignerons et œnologues à chaque étape de leur création qui en fera de grands champagnes. vignerons-compositeurs, toujours à la recherche de la perfection, les Hommes qui œuvrent à l’élaboration des champagnes Louis Roederer savent faire fructifier cette terre, particulièrement exposée aux caprices du ciel, par la pratique d’une viticulture sur-mesure adaptée au profil de sol de chaque parcelle. Dépositaires d’une tradition séculaire, ils recherchent la pleine maturité des raisins dans le respect du sol et de la biodiversité. La place grandissante accordée aux principes de la biodynamie leur permet d’enrichir encore la palette de saveurs à leur disposition.”
Roederer est aussi propriétaire d’autres domaines prestigieux : le grandissime Château Pichon Comtesse de Lalande à Pauillac, les Domaines Ott en Provence, le Porto Ramos Pinto...
Fantastique Champagne Cristal rosé, où toutes les saveurs de fruits sont entremêlées, d’un très grand raffinement, un vin à la fois puissant, mature et aérien, d’une fraîcheur intense, une très grande cuvée, très rare. Élaboré à partir d’environ 55% de Pinot Noir et 45% de Chardonnay, Cristal Rosé est issu de la méthode de la saignée après une macération à froid. Il bénéficie en moyenne de six années de maturation en caves et, lui aussi, d’un repos d’au minimum huit mois après dégorgement afin de parfaire son harmonie.
Dans la lignée, le Champagne Cristal Millésimé 2006, 55% Pinot Noir et 45% Chardonnay, 20% de vins vinifiés sous bois (foudres de chêne), avec bâtonnages hebdomadaires, pas de fermentation malolactique. La cuvée Cristal est élaborée à partir des grands Crus de la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs, et bénéficie en moyenne de 5 années de maturation en caves et également d’un repos de 8 mois après dégorgement afin de parfaire sa maturité. Le dosage est adapté à chaque millésime entre 8 et 10 g/l... Tout cela explique ce très grand Champagne, d’une grande distinction au nez comme au palais, remarquable par sa complexité d’arômes et sa longueur en bouche, au nez de petits fruits (coing, citron), vineux mais très fin à la fois, charmeur, d’une très grande élégance.
Superbe Champagne Carte Blanche, de robe or clair, qui mêle finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de mousse fine et persistante, de bouche intense et savoureuse, d’une grande longueur crémeuse. Le Carte Blanche cuvée demi-sec est une savoureuse cuvée, où se décèlent des nuances de citronnelle, de pêche et d’abricot mûr d’une bien jolie robe, tout en distinction et suavité, un grand vin.
Le Champagne brut Premier, 40% Pinot Noir, 40% Chardonnay, 20% Pinot Meunier et 10% de vins de réserve élevés sous bois, fermentation malolactique partielle, un assemblage de 6 années de vendanges, un vin mêlant intensité et puissance, d'une belle ampleur, avec des notes de citronnelle et de miel. Le brut Millésimé 2008 est d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois, d’un grand raffinement où se marie la structure et le charme, comme le Champagne brut rosé 2009, 62% Pinot Noir et 38% Chardonnay, 7% de vins sont vinifiés sous bois, pas de fermentation malolactique, élevage 4 ans sur lies..., qui dégage un nez de petits fruits mûrs, ample et très fin à la fois, tout en harmonie, tout en bouche.
On poursuit avec ce brut Nature 2006, élaboré avec Philippe Starck. “Sa couleur or/jaune soutenue est parsemée de reflets lumineux à chaque apparition de bulles brillantes, précise Jean-Baptiste Lécaillon, le Chef de caves. Le bouquet, intense et précis, laisse apparaître les fleurs printanières, la poire Williams et les écorces d’agrumes. A l’aération, se développent crescendo les arômes de fruits secs (noisettes légèrement grillées), le caillou chaud, les fumées et la fève de cacao. La mise en bouche est magistrale : le palais est emporté dans un tourbillon de saveurs, une énergie juvénile, une dynamique où les acides, la salinité, le caillou, le fruit, la texture crémeuse se juxtaposent et s’entremêlent; des déferlantes se succèdent, donnant une sensation d’accélération soudaine, suivie d’une sérénité altière ; la fraîcheur minérale reprend de plus belle, puis s’apaise, et se fond, enfin, dans une élégante texture de velours. Puis vient l’évocation des amers, la légère astringence, qui entrouvrent les portes de la gastronomie et de la vinosité sans jamais prendre le dessus sur l’élégance et la pureté.” Le brut rosé 2008, 66% Pinot Noir, 34% Chardonnay et 20% de vins vinifiés sous bois avec bâtonnages réguliers, a des nuances d’abricot confit et d’épices, tout en bouche, parfait tout au long du repas.”

Frédéric Rouzaud - Directeur : Michel Janneau
21, boulevard Lundy - BP 66
51100 Reims
Tél. : 03 26 40 42 11
Fax : 03 26 47 66 51
Email : com@champagne-roederer.com
www.champagne-roederer.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015

 



Château BELLEGRAVE


Domaine MORTET Père et Fils


Clos TRIMOULET


Château TROTTE VIEILLE


Gérard TREMBLAY


Maurice VESSELLE


Clos LABARDE


Château MAUVINON


CLOS DES LUNES


Domaine François BERTHEAU


Château FABAS


Château Les MOINES


Château de VALOIS


Frédéric MALETREZ


Domaine de La GAUTERIE


Clos la COUTALE


Jacques ILTIS & Fils


Château CANON-CHAIGNEAU


Château GRAND-MOULIN


Domaine Jean-Max ROGER


Château Les GRAVES


Vins LAMBERT


Domaine CHARBONNIER



LA BASTIDE BLANCHE


EARL GUY MALBETE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU VALGUY


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales